Georgette Bréard – VP de la Région Bretagne en charge de la Formation, aux côtés des président.e.s et de ses homologues vice-président.e.s des Régions de France, lors de la conférence de presse de lancement de la concertation sur l’apprentissage, le 10 novembre 2017. – Photo Régions de France.

Alors que le gouvernement lance un grand chantier de réforme de l’apprentissage, les Régions sont fortement mobilisées pour faire-valoir leur rôle déterminant sur cet enjeu. L’ambition affichée : préserver la cohérence de l’action et refonder la chaîne unissant orientation, formation, accompagnement vers l’emploi, développement économique… autant de compétences exercées aujourd’hui par les Régions et dont dépend la cohérence de l’offre de formation, dont l’apprentissage ne peut être dissocié.

A l’initiative des Régions Bretagne et Pays de la Loire, une lettre co-signée par les présidents de Régions a été adressée au Premier ministre pour alerter sur ce dossier majeur.

Dans cette lettre, les présidents de Région rappelaient que « dans un contexte de chômage important des jeunes, l’apprentissage, qui rapproche la formation de l’entreprise, est une modalité de formation professionnelle initiale que nous avons tous à coeur de valoriser et de développer. (…) Chaque année, nous construisons la carte des formations professionnelles initiales, en lien avec les Recteurs, car il s’agit bien de bâtir une parfaite cohérence et complémentarité entre toutes les voies de formation, et après consultation de l’ensemble des branches professionnelles ». Or, « Les Régions, dans le cadre du dialogue avec les branches et du fait de leur proximité territoriale sont en capacité de jouer un rôle majeur sur la question fondamentale de l’attractivité des métiers. (…) L’implication forte des conseils régionaux dans l’apprentissage permet d’inscrire cette compétence dans un cadre cohérent, systémique, dans le respect de tous les acteurs ». 

L’association Régions de France a depuis tenu une conférence de presse, le vendredi 10 novembre, dans le cadre du lancement de la concertation sur la réforme de l’apprentissage. Au cours de celle-ci, elle a présenté 18 propositions de réformes visant à maintenir et renforcer le rôle des Régions dans ce domaine et a affirmé qu’elles sont prêtes à s’engager dans une réforme qui assure la cohérence de la chaîne reliant l’orientation, la formation, le développement économique et l’emploi et qu’elles s’opposeront à tout projet qui créerait un système d’apprentissage à deux vitesses.

Parmi les propositions pour développer l’apprentissage, voie d’excellence pour nos jeunes :

  • une réforme en profondeur de l’orientation, pour améliorer l’information des jeunes et de leurs familles sur les métiers et sur les évolutions de l’emploi et ce dès la 3ème, en intégrant l’orientation scolaire au cœur du service public régional d’orientation (SPRO) dont les Régions ont la charge;
  • une valorisation du tutorat des jeunes avec un accompagnement des maîtres d’apprentissage ;
  • un pilotage simplifié et reconnu à l’échelle de la Région, pour renforcer la cohérence de l’offre de formation professionnelle initiale, de l’apprentissage jusqu’aux lycées professionnels ;
  • un financement de l’apprentissage qui assure la péréquation et la transversalité des voies de formation ;
  • un travail renforcé avec les branches professionnelles et les entreprises, en modularisant les formations et les parcours de formation en apprentissage pour adapter l’apprentissage au profil et aux acquis préalables de chaque apprenti et aux besoins des entreprises pour améliorer la réactivité du système ;
  • un choc de simplification, tant au niveau de la gouvernance en simplifiant les différents schémas qui s’imposent aux Régions qu’au niveau des normes pesant sur les entreprises.

L’apprentissage est une voie d’excellence qui, pour répondre aux enjeux de formation et d’emploi dans nos territoires, mérite une réforme ambitieuse. Régions de France portera ces propositions tout au long de la concertation nationale qui vient de s’engager.

Retrouvez cette actualité sur le site de Régions de France.

Téléchargez les 18 propositions des Régions de France sur l’apprentissage.

Partagez

Laisser un commentaire